03 mai 2019

Le 3 Mai dans l'Histoire

 - 1324 : A Toulouse, le premier concours de poésie du monde: Les jeux Floraux.             

A Toulouse

 

 - 1494 : Christophe Colomb découvre la Jamaïque .

 - 1808 : En Espagne : Tres de Mayo - 400 prisonniers espagnols sont exécutes en représailles du soulèvement de la veille sur l'ordre de Murat

 - 1815 : Naissance officielle de la Ville Libre de Cracovie.

 - 1836 : Victoire du Front Populaire aux législatives françaises.

 - 1960 : La pilule contraceptive est en vente libre aux États-Unis.

 - 1976 : Mise en faillite de l'horlogerie LIP.

 - 2003 : Ouverture du Musée de l'Image à Épinal.               

Image d'Epinal

 

   - 2018 : Erruption du volacan Kilauea à Hawaï qui menace des zones d'habitation

Posté par Rogerson à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


27 octobre 2018

27 Octobre : Saintes Émeline, Antoinette et Christelle, Saint Évariste

 6 Brumaire dans le calendrier républicain français : Jour de l'Héliotrope.          

Héliotrope

 Journée mondiale du patrimoine audiovisuel.

 Fête Nationale du Turkménistan. 

 Dicton du jour : C'est le moment à Sainte Antoinette, au jardin de manier la binette. (Rogerson)

Citation du jour:

                   Cherchons des voluptés nouvelles;

                    Inventons de plus doux désirs;

                    L'amour cachera sous ses ailes

                    Notre fureur et nos plaisirs.

                    Aimons nous au lever de l'aurore,

                    Aimons nous au coucher du soleil;

                    Durant la nuit aimons nous encore.

                                       Evariste de Parny 

Le jardin d' Emeline (music J. Brel ) chanson d'amour

Posté par Rogerson à 06:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 septembre 2018

Victor Hugo pour sa fille, Léopoldine, morte noyée le 4 Septembre 1843

Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne,

Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends.

J'irai par les forêts, j'irai par la montagne,

Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

 

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,

Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,

Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,

Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

 

Je ne regarderai ni l'or du soir qui tombe,

Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,

Et quand j'arriverai, je mettrai sur ta tombe

Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

                Victor Hugo         

Léopoldine Hugo

Posté par Rogerson à 06:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,