05 septembre 2018

Prémonitions

Un père de famille assiste au coucher de sa petite fille de cinq ans.

Après l'histoire habituelle, celle-ci récite ses prières comme on le lui a appris. Elle rajoute à la fin : protège Maman et Papa, protège Grand-Mère et au revoir Grand-Père. Le père lui demande pourquoi elle dit au revoir à son Grand-Père. Je ne sais pas, ça m'est venu comme ça... Le lendemain matin on apprend la terrible nouvelle : le Grand-Père est mort subitement. C'est une coïncidence, pense le Papa qui n'est pas superstitieux.

La vie reprend son cours mais après quelques mois, dans la même situation, la petite fille dit : protège Maman et Papa, au revoir Grand-Mère. Le lendemain c'est la Grand-Mère qui meurt. Le père n'en revient pas mais refuse toujours d'y voir quelque signe que ce soit.

Néanmoins, le voilà inquiet quand elle annonce : protège Maman et au revoir Papa. Il va à son travail comme d'habitude mais y reste beaucoup plus longtemps. Rien ne se passe et il se décide enfin à rentrer. Son épouse qui s'était inquiétée lui demande des explications : j'ai passé une très mauvaise journée au boulot, mais n'en parlons pas... N'en parlons pas... Tu ne te demandes pas si tout allait bien pour nous... tu n'imagines pas ce qu'il m'est arrivé, le facteur a fait une crise cardiaque en me remettant le courrier : il est tombé raide-mort !

Posté par Rogerson à 10:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


20 juillet 2017

Notre Dame de la Garde

Marius et Titin sont partis tôt le matin, en barque vers le Château d'If afin de ramener le poisson pour la bouillabaisse. Après le casse-croûte, leur nasse bien remplie, ils se décident enfin à revenir. Malchance de malchance, un vent qui forcit de plus en plus et qui ressemble au Mistral se met à souffler.  Nos deux pêcheurs se trouvent rapidement en difficulté. À bout de force, ils arrêtent de ramer et d'écoper et adressent une prière à la Vierge de la Garde qu'ils apperçoivent entre deux paquets d'eau : Bonne Mère aie pitié de nous, si nous pouvons rentrer au port, nous viendrons là haut pour prier avec des pois chiches dans les chaussures.

Miracle... le Mistral tombe d'un seul coup et nos deux amis sont sauvés. Le lendemain voit nos deux compères grimper péniblement vers l'église afin de tenir leur promesse. Titin qui se porte pas mal, regarde Marius qui souffre tant et plus, les pieds en sang : Oh con, Marius, tu as oublié de faire cuire les pois chiches .                                                                              

Notre Dame de la Garde1

Posté par Rogerson à 05:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,